Les Langues de la Terre du Milieu

 Tolkien était un grand passionné de philologie, il maîtrisait une 10éne de langue, dont le  gallois ou encore le finnois. Et cet amour des langues se ressent dans son œuvre, certains diront même qu’il a créé son univers pour mettre en scène les différentes langues qu’il a créé, en effet celui considérait la création de langue comme un art, mais il ne concevait pas qu’elles puissent exister sans avoir une mythologie propre, une histoire. On retrouve dans le Seigneur des Anneaux, une 10éne de langue construite, plus ou moins aboutit bien sur, on les croise dans des noms de lieux, ou de personnes, dans des poèmes ou des chansons. On luit doit la création du khuzdûl, du quenya ou encore du sindarin.  Tolkien a également créé différents systèmes d’écriture pour ses langues. Et c’est certainement cet ensemble qui contribue à la cohérence et la vraisemblance de son œuvre, comment douter des histoires de Sam le Brave et Frodon au 9 doigts, avec un tel souci du détail.

La Terre du Milieu

 La Terre du Milieu, est le lieu ou se situe la majorité de l’œuvre de Tolkien. Il la décrit comme notre Terre dans un passé lointain. Dans la légende nordique, la terre est constituée de 7 mondes, la Terre du Milieu (Middle-earth) étant le monde des hommes. Généralement le terme est souvent utilisé pour désigner l’Univers de Tolkien dans son ensemble, alors que celui-ci est bien plus étendu.

terres_milieu_carte

Les adaptations

Le seigneur des anneaux a été adapté à 3 reprises à l’écran, les deux premières, des films d’animations, n’ont pas eut un grand succès. Il faut attendre le géni de Peter Jackson et les progrès  des images de synthèses pour rendre toute son ampleur à l’œuvre de Tolkien. Les films sortent entre 2001 et 2003 et ont le succès que nous leur connaissons tous, le Retour du Roi est même salué par 11 oscars. Et pour 2012 Peter Jackson va nous faire revivre Bilbo le Hobbit.